Lohengrin Papadato

« Cette pièce est un journal. Tiré à trois exemplaires, numérotés. Cinq formats de papier journal, glané dans une ancienne imprimerie abandonnée, d’une dimension de 575 x 410 mm ont été utilisés par édition, imprimés, puis pliés en deux. Quinze gravures figuratives, réalisées à l’aide de diverses techniques (Aquatinte, taille douce, manière noire), sont accompagnées d’empreintes de plaques vierges légèrement salies représentant des blocs, des colonnes, de texte manquant.

Ce journal se présente comme un objet temporellement paradoxal, il présente une vision d’un futur chaotique de notre civilisation, par la ruine de notre architecture, tout en étant déjà un objet ancien, de par la qualité du papier et son jaunissement qui témoigne de son ancienneté. L’imagerie utilisée évoque des décombres et des ruines (inspirées par des images d’actualité lors de l’année de production de cet objet), nous renvoyant nécessairement au genre de l’anticipation, voire de la fiction post-apocalyptique.

Seulement, aucun indice ne nous indique ce qui a pu se passer.

Seul reste la ruine, témoin silencieux, et les “peut être” et les “pourquoi” d’une archéologie du futur. »

Lohengrin Papadato
Journal, 2011
575 x 410 mm
20 pages / 3 exemplaires
Gravure sur zinc et cuivre, aquatinte, taille douce et manière noire