Mathilde Audinet

« Série de portraits photographiques de type documentaire. Les personnes photographiées sont des joueurs de pétanque, non-voyants et mal-voyants. Equipés d’accessoires de jeux peu communs : les lunettes obstruées servent aux conditions d’égalité entre chaque joueur. Tous les participants sont au même niveau de non-voyance. Les lunettes créées de leurs propres mains deviennent un objet plastique, de formes et de couleurs différentes. Dans une pause accroupie, prêts à jouer, les participants cherchent les boules de pétanque et tirent. Les joueurs sont photographiés en pleine concentration de visualisation mentale du terrain de jeux. Cet acte, de se dissimuler une seconde fois la vue, provoque un sentiment très fort. Ce pléonasme, pour renforcer l’idée d’un jeu à teneur égale devient une tenue réglementaire. Par leur tenue de jeux étranges, ces portraits produisent une autre dimension : fantastique. »

Mathilde Audinet
Portraits, 2013
Photographies
48 x 32 cm