Natacha Jauffret

« Mon travail s’articule autour des frontières entre l’art, la mode et le design. On constate que ces champs s’influencent mutuellement et permettent aux frontières qui les séparent de s’estomper. C’est l’exploration de ce nouveau territoire, qui guide et nourrit ma production.

La mode et le design intègrent une dimension symbolique et parfois expérimentale qui excède leur fonctionnalité première, si bien que leur positionnement semble se rapprocher davantage de celui d’une œuvre d’art. Les objets produits, comme les casques d’écoutes, réalisés avec des haut-parleurs automobiles branchés et fonctionnels, s’inscrivent dans un nouveau territoire, à l’origine de cette fusion. L’emploi du câble électrique, comme “matière” indispensable, favorise l’apparition de motif exploitable. Au moyen de la technique du tressage de la mise à nue de la matière et de sa réintégration, ce processus génère de nouveaux objets et participe à une mise en abîme de sa fonction. Comme l’artefact “pelle à neige” de Marcel Duchamp : “Aujourd’hui une pelle devient objet d’art et redevient pelle.”, la dimension sculpturale de ces objets permet de les envisager et de les percevoir différemment. »

Natacha Jauffret
Casques d’écoute, 2012
Installation / casques audios branchés sur Ipod
Hauts parleurs et câbles électriques.